Montréal, le 12 mars 2021 – EntrePrism, l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et la base entrepreneuriale HEC Montréal ont eu l’honneur de recevoir des panélistes de renom pour discuter des innovations possibles grâce au numérique dans le contexte d’incertitude actuel.

Robert Dutton, directeur associé de la base entrepreneuriale, le hub d’innovation numérique d’impact et d’inclusion de HEC Montréal; Chadi Habib, VP principal, communications et marketing mondiaux chez CGI; et Luis Cisneros, directeur académique de la base entrepreneuriale, ont pris la parole dans ce webinaire animé par Fouad Farès, partenaire fondateur de Mindsmaster Canada Inc. et coach à EntrePrism.

La parole a d’abord été donnée à Fouad Zmokhol, doyen de faculté de Gestion et de Management de l’Université Saint-Joseph, et Manaf Bouchentouf, directeur exécutif de la base entrepreneuriale, pour introduire les invités.

« De nos jours, le développement des entreprises requiert davantage l’utilisation des leviers numériques qui englobent autant les outils internet, l’intelligence artificielle, l’infrastructure que la gestion, la protection et la valorisation des données, explique Manaf Bouchentouf. Dans le contexte actuel, il est essentiel d’utiliser le numérique comme vecteur d’innovation, tant au niveau économique qu’au niveau écologique, mais aussi à juste titre comme vecteur de croissance, notamment à l’international. Ce nouveau contexte a mis en lumière des opportunités, mais aussi les défis de la numérisation des entreprises, de leur service, produit ou solution, autant au niveau des startups que des PME et des grandes entreprises ».

Mais comment gérer cette transition numérique?

Cliquez ici pour entendre nos panélistes échanger sur ce sujet.

Extrait :

« Aujourd’hui, je pense que le monde va appartenir à ceux qui vont comprendre que pour faire face à ce nouveau monde, on doit se recréer et innover à nouveau, soutient Fouad Zmokhol. […] Quand parle de changement numérique, la préparation se passe aujourd’hui ou hier. Les gagnants de demain sont ceux qui ont vu ce grand changement – mis à part la Covid-19 – et qui se sont préparés au niveau numérique, technologique, de l’information, des communications, de la diversification, du développement ! »

Cliquez ici pour entendre nos panélistes échanger sur ce sujet.

« Le contexte actuel vient renforcer l’importance du numérique dans les entreprises et, surtout, la connectivité avec les parties prenantes, les consommateurs, mais il s’agit aussi d’une connectivité intersectorielle, interrégionale, internationale, conclut M. Bouchentouf. Ces dimensions viennent s’intercaler autour du numérique. Il est primordial de développer les compétences et faciliter l’accès aux infrastructures pour saisir, extraire et valoriser les données, mais aussi pour communiquer l’information. Cela génère plusieurs impacts, parmi lesquels on retrouve l’amélioration de la compétitivité des entreprises, l’attraction d’investissements, notamment étrangers, et la mobilisation des talents, des expertises et la création d’emplois à grande valeur ajoutée. La technologie numérique agit ainsi comme un outil de renforcement des capacités humaines dans l’entreprise et l’amélioration de l’expérience du client. »

Cliquez ici pour entendre nos panélistes échanger sur ce sujet.